Recommandations

image
Depuis 70 ans, la production mondiale annuelle de matires plastiques s'est accrue d'une manire exponentielle. Or, la dgradation de celles-ci conduit sur le long terme la dissmination de fractions importantes (macroplastiques), puis de taille microscopique (microplastiques) voire plus rduite encore (nanoplastiques), laquelle conduit des risques sanitaires consquents pour le vivant en raison de la facilit avec laquelle les microplastiques peuvent pntrer dans les organismes.

Le 31 janvier 2024, l'Acadmie nationale de Pharmacie organisait une sance thmatique consacre cette question. Lisez l'avis de nos experts sur un sujet d'tude qui n'en est encore qu' ses prmices.

image
A l'issue de la riche sance thmatique organise par l'Acadmie nationale de Pharmacie le 17 janvier 2024, les spcialistes dvoilent leurs recommandations pour pallier certaines difficults rencontres par "La Pharmacie dans les DROM-COM".

Lisez les recommandations faites par l'Acadmie pour rpondre aux dfis spcifiques en termes de pathologies, d'approvisionnement des produits de sant, de formation des jeunes ou encore de soutien la recherche biomdicale rencontrs par les territoires d'Outre-mer franais.


image
Les trois Acadmies nationales de Mdecine, Pharmacie et Chirurgie ont pris l'initiative d'une rflexion commune sur le sujet du retraitement des dispositifs mdicaux (DM) usage unique (DMUU) aux fins de rutilisation.
Le retraitement des DMUU est un procd dont fait l'objet un DM usag pour en permettre une rutilisation sre. Le rglement europen 2017/745/UE (RDM ou MDR) laisse aux Etats membres l'opportunit d'autoriser ou non le retraitement de certains DMUU. A ce jour, six Etats l'autorisent et 15 l'interdisent dont la France.
L'article 29 du PLFSS 2024 prvoit une exprimentation de deux ans sur ce sujet dans le cadre de la "planification cologique du systme de sant". L'avis inter-acadmique s'inscrit dans ce contexte.

Avis bi-acadmique des Acadmies nationales de Mdecine et de Pharmacie relatif "l'Errance diagnostique dans les maladies rares". Le retard de diagnostic demeure l'enjeu majeur pour les 3 millions de franais concerns par les maladies rares.

Former les professionnels de sant pour mieux informer les patients? Telle pourrait tre la conclusion du Grand dbat avec les associations de malades organis l'Acadmie nationale de Pharmacie le 12 octobre dernier.

Lisez les recommandations mises par nos experts pour sensibiliser les structures en charge de l'laboration du PNMR 4.













Suite la sance thmatique du 5 avril 2023

Recommandations bi-acadmiques des Acadmies nationales de Mdecine et de Pharmacie

Version anglaise dans "lire la suite". English version in "lire la suite".


Ne pas passer ct d'une maladie cliaque.
Mieux la dpister, c'est possible

1 2345678910  - Page : 1 à 10 - Total : 95