Publications

AcadPharm INFO - AcadPharm INFO


AcadPharm INFO-LETTRE du 29/09/2017

L'Académie, une expertise scientifique au service de la santé publique.

logo_acadpharm

Santé publique - Médicaments - Produits de santé - Biologie - Santé et Environnement

Toute l’activité de l’Académie nationale de Pharmacie est accessible sur  www.acadpharm.org


Séance académique dédiée

Sous la présidence de Claude Vigneron

Mercredi 4 octobre 2017 (14 h 00-17 h 00)

"Les cellules souches en thérapeutique"


- Introduction par Serge Braun
- "État de l'art sur les recherches et les essais cliniques de dérivés des cellules souches pluripotentes humaines", par Marc Peschanski
- "Utilisation des cellules souches pour le criblage pharmacologique à visée cardiaque", par Ulf Nehrbass
- "Contrôle qualité des produits basés sur les cellules souches embryonnaires et humaines", par Catherine Jomary
- "Aspects éthiques des applications des cellules souches", par Hervé Chneiweiss

Salle des Actes, Faculté de Pharmacie de Paris

Université Paris-Descartes, 4 avenue de l’Observatoire 75006 Paris

Programme de la séance (publique et libre d'accès)

Nouveaux membres de d'Académie (élections de mai 2017)

Muriel Dahan

Muriel Dahan, née le 3 juillet 1963, est pharmacien titulaire d’un DIU de pharmacoépidémiologie. Précédemment Inspectrice à l’IGAS et actuellement Directrice des recommandations et du médicament à l'Institut national du cancer. Très impliquée au sein de l’Académie, elle participe à plusieurs groupes de travail. Élue membre correspondant national le 6 juin 2012 et membre titulaire le 31 mai 2017.


Alain Gueiffier

 

 Alain Gueiffier, né le 7 octobre 1962, est professeur de chimie thérapeutique à la Faculté de Pharmacie de Tour, faculté dont il est le Directeur de l’UFR Sciences Pharmaceutiques depuis 2007. Il a fait ses études de pharmacie à Montpellier. Élu membre correspondant national le 3 juin 2015 et membre titulaire le 31 mai 2017 au sein de la 1ère section.


Christiane Forestier.

Christiane Forestier, née le 20 mars 1960, est Professeur des Universités, à la Faculté de Pharmacie Université d’Auvergne. Précédemment, elle fut chef de service de Bactériologie Virologie, à la Faculté de Clermont-Ferrand. Élue membre correspondant national, le 31 mai 2017, au sein de la 3ème section.

 


Éric Drahi.

Éric Drahi, né le 30 juin 1953, médecin généraliste, coordinateur de la Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) de Saint-Jean de Braye, coordinateur du réseau DIABOLO et trésorier de la Société Française de Documentation et Recherche en Médecine Générale (SFDRMG). Élu membre correspondant national le 31 mai 2017 au sein de la 5ème section. 

 

DICTIONNAIRE ELECTRONIQUE DE L'ACADEMIE NATIONALE DE PHARMACIE

Depuis plus dd deux ans, cet outil mis gratuitement à la disposition des Internautes permet d'accéder aux définitions de ce dictionnaire. Pour mieux le faire connaitre nous allons régulièrement vous proposer de lire une des définitions avec un lien vers ce dictionnaire.

Mot de la semaine : Cellule souche

 

Anglais : stem cell
Espagnol : célula estaminal ou célula madre

Cellule indifférenciée caractérisée par sa capacité à engendrer des cellules spécialisées en se différenciant et à se multiplier quasiment indéfiniment à l’identique (autorenouvellement). Les cellules souches animales et en particulier les cellules souches humaines font l’objet de beaucoup de recherches en vue de régénérer voire de créer de toutes pièces des tissus et organes. C’est l’objectif de la thérapie cellulaire. Ces cellules proviennent d’embryons, de sang de cordon ombilical, de la moelle osseuse, du tissu adipeux.

On distingue plusieurs types de cellules souches:
 
  1. Embryonnaire (anglais embryonic stem cell, espagnol célula madre embrionaria), cellule souche issue d’un embryon au stade de blastocyte (embryon au 5e ou 6e jour post-fécondation), capable de se différencier en n’importe quel tissu de l’organisme. Leur utilisation pose des problèmes éthiques.
  2. Hématopoïétique (anglais hematopoietic stem cell, espagnol célula madre hematopoyética), cellule pluripotente indifférenciée, capable d’auto-renouvellement, produite par la moelle osseuse et à l’origine des précurseurs des différentes lignées de cellules sanguines. C’est dans le tissu hématopoïétique qu’ont été identifiées les premières cellules souches ou CFU (Colony forming unit in spleen) et les travaux de recherche ont conduit à leur utilisation pour des greffes dans le traitement d’hémopathies telles que les leucémies ou les thalassémies. On trouve aussi des cellules souches, en faible quantité, dans le sang périphérique. Pour en augmenter le nombre, on les fait migrer de la moelle vers le sang en administrant des facteurs de croissance hématopoïétiques. Sous l’influence de facteurs stimulants, la cellule souche devient un progéniteur ou cellule engagée dont il existe différentes catégories : CFU-L (lymphocytaire), CFU-GEMM à potentialité multiple (granulocytaire, érythrocytaire, macrophagique, mégacaryocytaire),CFU-GM (granulo-macrophagique) CFU-G (granulocytaire), CFU-M (macrophagique), CFU-MK (mégacaryocytaire), BFU-E et CFU-E (érythrocytaire) CFU-Eo (éosinophile), CFU-B (basophile). Après maturation, ces progéniteurs aboutissent aux cellules matures de chaque lignée (hématies, leucocytes et plaquettes) capables de passer dans le sang.
  3. Mésenchymateuse (anglais mesenchymal stem cell, espagnol célula madre mesenquimal), nom générique de cellules souches tissulaires multipotentes donnant naissance aux tissus conjonctifs lâches et de soutien du squelette : os, cartilage, stroma médullaire à différenciation vasculaire musculaire lisse et adipocytes.
  4. Multipotente (anglais multipotent stem cell espagnol célula madre multipotente), cellule souche présente dans l’embryon ainsi que dans l’organisme adulte et pouvant donner naissance à plusieurs types de cellules, mais qui sont déjà engagées dans une certaine voie de différenciation (cellule déterminée).
  5. Pluripotente (anglais pluripotent stem cell, espagnol célula madre pluripotente), font partie de ce type de cellules souches, les cellules souches embryonnaires, non capables de produire un organisme entier, mais pouvant se différencier en cellules issues de n’importe lequel des trois feuillets embryonnaires. Il existe aussi des cellules pluripotentes induites (cellules IPS), cellules adultes ayant subi une reprogrammation génétique qui les rend capables de se comporter comme des cellules embryonnaires. Les premiers travaux ont montré qu’il est possible d’obtenir, à partir d’IPS, des cellules de peau ou de cœur et des cellules neuronales.
  6. Totipotente (anglais totipotent stem cell, espagnol célula madre totipotente), cellule issue des premières divisions de l’œuf fécondé, capable de donner naissance à tous les types de cellules de l’organisme et de permettre le développement d’un individu complet.
  7. Unipotente (anglais unipotent stem cell, espagnol célula madre unipotente), cellule ne pouvant donner qu’un seul type cellulaire (exemple peau, foie).

 Accédez à l'ensemble du Dictionnaire de l'Académie

Nouveautés sur le site depuis la dernière lettre électronique


 

Agenda des prochaines séances
2°  SEMESTRE 2017
  •  "Maîtrise des risques infectieux à l'hôpital : rôle des hygiénistes hospitaliers". Mercredi 18 octobre.

  •  "Actualités thérapeutiques". Mercredi 8 novembre. 

  •  "Le diabète : nouvelles perspectives thérapeutiques" - séance bi-académique, organisée avec l'Académie nationale de médecine, 16 rue Bonaparte, 75006, Paris. Mardi 14 novembre. 

  •  Questions d'actualités, exposés, communications. Mercredi 6 décembre.

  •  Séance solennelle. Matin : remise des prix scientifiques et professionnels; Après-midi : remise des prix de notoriété (Pharmacie Francophone, Grand Prix, Prix d'Honneur), prix littéraire 2017, discours de cloture de l'année académique par Claude Vigneron. Mercredi  20 décembre.